Epic

« EPIC FAILURE » EST UN TERME TRÈS MODERNE (XXIÈME SIÈCLE) EMPLOYÉ PAR LES INTERNAUTES ET LES JOUEURS DE RP (RÔLE PLAY) POUR SIGNIFIER L’ÉCHEC TOTAL, MAGISTRAL, ET CEPENDANT RISIBLE.

Une jeune femme fête ses trente ans, toute seule, chez elle. Elle n’a jamais connu sa mère dont le fantôme, sorte de projection fantasmée, la hante depuis toujours et ce soir-là, de manière encore plus forte que d’habitude. Trente ans, date symbolique pour une femme où il faut rendre des comptes à la société, avoir gravi des échelons, gagné ses galons : métier, mari, enfant ; sous peine d’être souvent taxé de marginalité ou d’immaturité dans nos sociétés occidentales.

Privée dès la naissance du regard et de l’affection de sa mère, elle peine à trouver ses repères, à construire sa véritable identité, à devenir un maillon de la chaîne humaine, à aimer. Le personnage de L’Homme apparaît comme témoin et mêle sa voix à la sienne pour raconter l’échec de leur histoire amoureuse. Dans un cri de révolte halluciné, directement adressé au fantôme de sa mère, elle s’insurge contre l’injustice du procès que la société l’oblige à se faire contre elle-même.

Par une espèce de convocation mystique, elle appelle sa mère répondre de son crime : l’abandon de sa propre chair. Mais elle s’épuise en vain car l’accusée ne peut ni répondre, ni réparer. « Epic Failure ».

epic affiche 2 bis
AUTEUR / JOHANNA HESS
MISE EN SCÈNE / JULIE LOUART
CHORÉGRAPHIE / CLAIRE BLUTEAU / JULIE LOUART
COMPOSITION MUSICALE / DAVID HESS AVEC LOUISE LEVERD ET SÉBASTIEN EHLINGER
RÉGISSEUR LUMIÈRE /CYRIL MANETTA RÉGISSEUR VIDÉO / GUILLAUME TOSELLO
COSTUMES / NICOLAS CANDAS CONTRUCTION TABLE/ TANGUY DE ST SEINE
DISTRIBUTION / CAMILLE JACOULET, YACINE AIT BENHASSI, CLAIRE BLUTEAU